Éviter les péages

À partir de quarante ans, la vie est toute tracée. C’est ce qu’il pensait avant de rencontrer Marie un après-midi dans un bar.

Il est chauffeur de taxi, père de trois enfants, marié depuis quinze ans, propriétaire d’une maison avec jardin en périphérie de Bruxelles et sa belle petite vie roulait tranquillement. Jusqu’à ce que Marie lui sourie et lui offre la possibilité d’un nouveau départ.

Ce n’est pas une décision qu’un homme prend facilement. Alors il continue de rouler au son de Bashung, Jeff Buckley et des confidences de ses clients.

Quitter sa femme pour une autre qu’il connaît à peine : il y songe. Rester avec une femme qu’il n’est plus sûr d’aimer : il y songe aussi. En attendant, il s’accroche à son volant et monte le son, espérant trouver dans les paroles de ses chansons préférées la bonne façon d’aimer.

 

À écouter : la playlist du livre.

 

« Un excellent roman sur la crise de la quarantaine raconté avec simplicité, efficacité et humour. » Jean-Claude Vantroyen – Le Soir

« Un premier roman plein de charme, joliment rythmé. » L’Express Styles

« Un concentré d’errances et de fulgurances, des phrases qui touchent, des formules et références qui bouleversent. » Juliette Debruxelles – Elle

 

Voir la suite :