Plaidoyer pour les animaux

Dans la lignée de Plaidoyer pour l’altruisme, Matthieu Ricard invite à étendre notre bienveillance à l’ensemble des êtres sensibles. Dans l’intérêt des animaux, mais aussi des hommes. 

Nous tuons chaque année 60 milliards d’animaux terrestres et 1 000 milliards d’animaux marins pour notre consommation. Un massacre inégalé dans l’histoire de l’Humanité qui pose un défi éthique majeur et nuit à nos sociétés : cette surconsommation aggrave la faim dans le monde, provoque des déséquilibres écologiques, est mauvaise pour notre santé.

En plus de l’alimentation, nous instrumentalisons aussi les animaux pour des raisons purement vénales (trafic de la faune sauvage), pour la recherche scientifique ou par simple divertissement (corridas, cirques, zoos).

Et si le temps était venu de les considérer non plus comme des êtres inférieurs mais comme nos « concitoyens » sur cette terre ?

Nous vivons dans un monde interdépendant où le sort de chaque être, quel qu’il soit, est intimement lié à celui des autres. Il ne s’agit pas de s’occuper que des animaux mais aussi des animaux.

Cet essai lumineux met à la portée de tous les connaissances actuelles sur les animaux, et sur la façon dont nous les traitons. Une invitation à changer nos comportements et nos mentalités.

Tous les droits d’auteur sont reversés à l’association Karuna Shechen.

Matthieu Ricard présente son livre dans cette vidéo.

 

« Un document magistral, un appel tranquillement spectaculaire à changer de civilisation. »  CLES

« Un infatigable militant de la compassion et de l’altruisme pour tous les êtres sensibles. » Anne Sinclair – L’Interview Europe 1

« Un essai, qui n’a rien d’intégriste » « Des réflexions à mener sur les conditions dans lesquelles les animaux sont abattus » « Tout est expliqué par le recours aux romanciers. » François Brusnel – La Grande Librairie

 

 

Voir la suite :