Andy Warhol, Le renard blanc

Nourri de témoignages inédits, un portrait subtil qui dévoile l’homme derrière le mythe.

Comment un fils d’immigrés slovaques ayant grandi à Pittsburgh dans un milieu ouvrier et catholique a-t-il pu révolutionner l’art de la seconde moitié du xxe siècle ? Comment ce grand angoissé à la santé fragile a-t-il su se métamorphoser en un « renard blanc », comme l’a surnommé la comédienne Paulette Goddard : un être fureteur, malin, flairant le sens du vent, comprenant son époque avant tout le monde ?

Pour éclairer le mystère Warhol, Jean-Noël Liaut a mené l’enquête pendant plus de trente ans. Il a recueilli les confidences inédites de nombreux proches de l’artiste –  les célèbres critiques d’art John Richardson et Stuart Preston, Pierre Bergé, Lee Radziwill ou l’égérie Ultra Violet  – pour dresser un portrait tout en nuances, loin des habituelles visions partisanes présentant le pape du pop art comme un génie absolu ou comme un imposteur. 

En déconstruisant le mythe warholien, en faisant la part de son talent et de son habileté, de ses visions prophétiques et de son sens du marketing, ce récit intime et romanesque révèle un Warhol inattendu, tour à tour touchant et agaçant, génial et opportuniste, charismatique et profondément seul.