Devenir Christian Dior

Paris, années 1920 : un jeune homme cherche sa voie. Il passe ses soirées au Bœuf sur le toit en compagnie d’artistes déjà célèbres qui tous le reconnaissent comme l’un des leurs. Et pourtant Christian Dior ne sait pas encore comment exprimer son talent. C’est en crayonnant des modèles de chapeaux et en dessinant des robes pour des rubriques de mode qu’il découvre enfin sa vocation. Mais la guerre coupe court à ses ambitions.

Démobilisé, Christian Dior rentre à Paris et seconde Lucien Lelong qui se bat contre l’occupant pour garder en France l’industrie de la couture. En 1947, il présente sa première collection : le New Look. Le succès est foudroyant et planétaire. La maison Dior devient l’incarnation du chic français, et son créateur un mythe instantané.

Voyage dans l’avant-garde artistique des Années folles et dans l’univers effervescent de la mode, cette biographie romancée fait revivre le destin mouvementé d’un créateur d’exception.

 

« Quelle vie, toute entière brodée dans l’étoffe
des rêves ! »

Dominique Bona, de l’Académie française.

« L’auteur nous offre un essai tout en finesse qui se lit avec beaucoup de curiosité. »
Booknpics

« Un ouvrage qui marque et qui laisse une trace indélébile dans nos souvenirs. »
Pause Earl Grey Blog

« Ce n’est pas seulement une biographie, c’est aussi le portrait du monde de la haute-couture. »
lalecturienne.com

« Dans un style flamboyant, François-Olivier Rousseau nous fait voyager au pays de l’art et dresse le portrait sensible d’un jeune homme qui a eu bien du mal à devenir
Christian Dior. » 

Marie-France

« D’une plume délicate, François-Olivier Rousseau raconte Dior sous toutes ses coutures. Cette biographie romancée dévoile la personnalité nuancée d’un chic type, trop souvent masquée
par son personnage. » 

Elle