Les miroirs de Suzanne

Un roman sur la mémoire, l’adolescence et sur ce que deviennent nos premières amours.

Suzanne a quarante ans, une vie tranquille, un mari et deux enfants. Un matin, son appartement est cambriolé. Ses cahiers, journal de son adolescence, ont disparu. Des cahiers qui racontent Antoine, l’écrivain qui avait trois fois son âge, qui racontent cet amour incandescent, la douleur du passage à l’âge adulte.

Martin est livreur, il pédale pour épuiser ses pensées. Un soir, il trouve les cahiers au fond d’une poubelle et dévore ces mots qui le transpercent. Qui le ramèneront à la vie.

« Ne jamais oublier ce que j’ai vécu de fort dans ma vie. Mes émotions, mes peurs, mes joies, mes tristesses. Être sereine. Martin poursuit sa lecture. J’ai quinze ans. En ce moment, j’attends. Mais un jour, tout s’épanouira. Martin sent que quelque chose l’étreint, l’urgence de continuer à lire. »


Vous pouvez consulter les épreuves numériques ici.

« Un roman âpre enveloppé de délicatesse dans lequel chaque lecteur, homme ou femme se retrouve. C’est à lire et à offrir sans modération ! »
Version Fémina

« Ce roman très touchant est une belle réussite.»
Librairie Doucet

« Mon premier coup de cœur de 2019. La plume de l’auteure est douce, sincère et travaillée. »
Petite Lectrice

« Ouvrir un roman de Sophie Lemp, c’est pénétrer dans un monde fait de délicatesse, de pudeur, de cicatrices qui, par la magie des mots, deviennent jolies. »
Leboudoirdenath

« Les miroirs de Suzanne sont une ode à la délicatesse. Les sentiments sont justes et précis dans le dénuement d’une langue posée là comme une mélodie. .»
L’Insatiable