Lettre à la génération qui va tout changer

Quelle idée d’avoir 20 ans aujourd’hui !
Où que vous tendiez l’oreille, vous entendez le chant lugubre des résignés et la complainte lancinante de l’impuissance.
La catastrophe climatique ? Inexorable !
L’extinction de la biodiversité ? Irrémédiable !
La globalisation financière, les délocalisations, l’explosion des inégalités ? Inéluctables !
Le déclin des démocraties, l’érosion des droits et la montée des haines ? Inévitables !
Partout on vous répète que c’est ainsi et que vous n’y pouvez rien.
C’est faux ! Rien n’est écrit, jamais, et vous pouvez ­inverser le cours des choses.
Je vous ai vus à l’œuvre, de Lille à Marseille, en ­passant par Reims, Corbeil-Essonnes, Villeurbanne ou ­Clermont-Ferrand. J’ai vu en vous la spontanéité et la sève qui manquent tant à nos dirigeants.
Votre irruption sur la scène politique va changer la donne. Vous allez faire mentir les fatalistes et les ­cyniques.
Ne sous-estimez jamais votre pouvoir.
Exercez-le, vous verrez.

R.G